Sélectionner une page

Il y a beaucoup d’avantages à avoir un serveur dédié. Vous aurez votre propre espace disque et votre propre bande passante. Vous n’aurez pas à partager les ressources de votre serveur avec d’autres utilisateurs et vous pourrez personnaliser votre serveur comme bon vous semble.

Avec un serveur dédié, vous aurez également accès à un support technique 24h/24 et 7j/7. En cas de problème, vous pourrez contacter l’assistance technique et ils vous aideront à résoudre le problème.

Si vous avez besoin d’un serveur cPanel, nous vous recommandons de louer un serveur dédié chez DigitalOcean. Ils proposent des prix très compétitifs et offrent une excellente documentation technique pour vous aider.

Cet article vous apprend à configurer facilement votre serveur dédié cPanel chez DigitalOcean. La configuration du votre hébergement cPanel sera basée sur une image de disque de cPanel & WHM.

Pourquoi choisir DigitalOcean pour votre serveur d’hébergement cPanel ?

DigitalOcean est une société de services d’infrastructure d’hébergement dans le Cloud créée en 2011. Elle offre des machines virtuelles (« droplets »), des solutions de stockage et de réseau, ainsi que des outils logiciels simplifiant le déploiement et la gestion d’applications cloud. DigitalOcean a été nommée l’une des entreprises les plus prometteuses par Forbes en 2013 et 2014, et a été classée au premier rang du « Cloud 100 » de Forbes en 2015 et 2016.

cPanel, c’est quoi ? Quel est l’intérêt d’avoir un hébergement cPanel ?

cPanel, le meilleur panneau de gestion d'hébergement Web

CPanel est une interface web qui permet aux administrateurs de serveurs d’effectuer diverses tâches de configuration et de gestion. Il offre une interface graphique et des outils automatisés pour simplifier la gestion du serveur, ce qui le rend idéal pour les administrateurs de serveurs débutants. CPanel est l’une des interfaces les plus populaires parmi les hébergeurs web et est couramment utilisée avec la plate-forme CentOS.

Pourquoi installer cPanel sur votre serveur DigitalOcean ?

DigitalOcean propose une excellente solution d’hébergement cloud à des prix très raisonnables. Cependant, il n’y a pas d’interface web pré-installée sur les serveurs DigitalOcean, ce qui peut rendre la gestion du serveur un peu plus difficile pour les administrateurs débutants. L’installation de cPanel sur votre serveur DigitalOcean vous permettra d’accéder à une interface web riche en fonctionnalités et facile à utiliser pour gérer votre serveur.

cPanel propose-t-il une version gratuite (plan gratuit) ?

Malheureusement, non. cPanel n’offre aucune version gratuite de son logiciel. Par contre, si vous souhaitez utiliser une nouvelle licence cPanel sur un nouveau serveur, vous pouvez activer une licence d’essai gratuit de 15 jours.

Combien coute cPanel (tarif, prix) ?

Une licence cPanel permettant de créer un seul compte cPanel coute 15,99$/mois.

Si vous avez besoin de 5 comptes cPanel, il faudra souscrire à une licence Admin au tarif de 24,99$/mois.

Si vous avez besoin de 30 comptes cPanel maximum, la licence PRO sera plus adaptée à vos besoins. Celle-ci coute 35,99$/mois et si vous avez besoin de 100 comptes cPanel, il faudra compter un budget de 53,99$/mois.

Si vous avez besoin de plus de 100 comptes, ceux-ci vous seront facturés en sus mensuellement.

C’est là où le bas blesse car cPanel est devenu relativement cher ces dernières années ce qui fait râler beaucoup de leurs utilisateurs.

Comment installer cPanel sur un serveur Digital Ocean ?

Comment installer cPanel ?

1. Vous aurez besoin d’un compte chez DigitalOcean. Si vous n’en avez pas, vous pouvez en créer un en cliquant sur le lien précédent. Grâce à notre lien d’affiliation, vous pourrez profiter de 100$ de crédits (offerts sans engagement).

2. Une fois que vous aurez créé votre compte et vous serez connecté, cliquez sur le bouton « Create » en haut à droite de l’écran. Vous pouvez aussi cliquer sur « + New project » si vous le souhaité.

3. Il vous sera ensuite proposé de déplacer vos applications, autres serveurs, services de load balancing, domaines, IP réservées dans ce nouveau projet. Bien sûr, cela n’est applicable que si vous en avez déjà. Si ce n’est pas le cas, cliquez sur le bouton « Skip for now ».

4. Cliquez à nouveau sur le bouton « Create ». Choisissez ensuite l’option « Droplets » pour commencer la création de votre serveur dédié cPanel chez DigitalOcean.

5. Vous serez alors redirigé vers la page « Create Droplet ». Choisissez votre distribution : Linux, bien sûr ! Ensuite, sélectionnez « cPanel & WHM » dans la liste des applications pré-installées.

4. Sélectionnez votre distribution et ensuite choisissez l'image disque de cPanel et WHM

6. Sélectionnez le type et la taille de votre serveur en fonction de vos besoins. Nous vous recommandons : 2Go de RAM, 2 coeurs CPU, 60Go d’espace disque (technologie SSD NVMe) et 3To de bande passante pour un hébergement cPanel qui tournera comme un charme. Ce qui représente un coup de 21$ par mois seulement ! DigitalOcean propose vraiment les serveurs dédiés cPanel les moins chers du marché.

Choisissez le datacenter dans lequel vous souhaitez héberger votre serveur. Puisque vous vous situez probablement en France ou en Belgique, nous vous recommandons de choisir le data center de Francfort en Allemagne ou d’Amsterdam aux Pays-Bas. Il est préférable de choisir celui qui se trouve le plus près de vos utilisateurs finaux pour une meilleure expérience utilisateur.

Notez qu’il n’est pas nécessaire d’ajouter du stockage via l’option « add block storage » puisque votre futur hébergement dédié cPanel contient déjà 60Go d’espace disque de base. À moins que vous n’ayez besoin de plus d’espace disque, bien entendu.

5. choisissez les ressources serveur adéquate pour cPanel et sélectionnez votre data center DigitalOcean

7. Par simplicité pour cet exemple, nous avons choisir l’option « Mot de passe » dans la section « Authentification » mais si vous êtes un expert, cPanel recommande fortement d’utiliser l’option « Clés SSH ».

Sachez que si vous choisissez l’option « Mot de passe », il existe un grand nombre de méthodes complémentaires pour sécuriser votre serveur. Nous vous conseillons de régulièrement consulter le blog d’EasyHoster afin de découvrir tou cela.

Nous vous recommandons également de choisir l’option de backups (sauvegardes) supplémentaires car cela ne coûte que 4,20$/mois et peut vraiment vous sauver en cas de fausse manipulation ou de perte de données.

6. Installer SSH sur votre serveur dédié cPanel DigitalOcean

8. Cochez la case « Monitoring ». Puisque c’est gratuit, pourquoi s’en priver ? Cochez également la case « IPv6 » qui vous sera nécessaire pour votre serveur (et puis, c’est gratuit aussi ^^). Choisissez l’option « 1 Droplet » puisque vous n’avez besoin que d’un serveur » et sélectionnez un nom d’hôte pour votre serveur. Cela peut être quelque chose de simple comme « cpanel.serveurdomain.com » ou« server1.serveurdomain.com», etc.

Terminé en cliquant sur « Create Droplet » afin que la magie opère et que votre serveur naisse sous vos yeux 🙂

7. Sélectionnez les options complémentaires de votre serveur dédié cPanel DigitalOcean

9. Votre serveur cPanel sera alors créé et vous recevrez un e-mail avec les informations de connexion. Il ne vous reste plus qu’à suivre les instructions de l’email pour vous connecter à votre nouveau serveur cPanel et commencer à l’utiliser !

DigitalOcean est-il compatible avec CentOS 8 ?

Oui, bien sûr. DigitalOcean est tout à fait compatible avec CentOS 8.

Vous devrez simplement choisir la distribution CentOS 8 lors de la commande votre serveur dédié cPanel pas cher chez DigitalOcean.

Par contre en 2022, la majorité des utilisateurs de cPanel utilisent CentOS 7 ou CloudLinux 7 afin de pouvoir continuer à jouir de toutes les fonctionnalités qui sont présentes dans les versions 7 de ces distributions et non pas dans les versions 8 de celles-ci.

Installer cPanel sur CentOS 7 vs installer cPanel sur Ubuntu vs installer cPanel sur Almalinux

Si vous recherchez la stabilité, CentOS 7 est le meilleur choix.

Si vous voulez plus de fonctionnalités et des logiciels de pointe, Ubuntu est un meilleur choix.

Almalinux se situe quelque part au milieu.

Vous voyez donc que le choix d’une distribution est quelque peu… personnel ? Cela dépend de vos besoins, de vos préférences et de vos envies 🙂

Comment installer cPanel sur CentOS 7 via le Terminal ?

  • Connectez-vous à votre serveur en tant que super-utilisateur (root)
  • Mettez à jour le fichier /etc/yum.repos.d/epel.repo et changez la ligne « enabled=0 » en « enabled=1« .
  • Exécutez yum update pour mettre à jour votre système.
  • Installez cPanel avec la commande yum install cpanel
  • Une fois l’installation terminée, vous accéder à cPanel à l’adresse https://your-server-ip:2087

Comment installer cPanel sur Ubuntu via le Terminal ?

  • Connectez-vous à votre serveur en tant que root.
  • Installez le paquetage curl s’il n’est pas déjà installé avec la commande apt-get install curl
  • Téléchargez le script d’installation de cPanel avec la commande curl -o latest -L
  • Exécutez le script avec la commande sh latest
  • Une fois l’installation terminée, vous pouvez accéder à cPanel à l’adresse https://your-server-ip:2087

Comment installer cPanel sur Almalinux via le Terminal ?

  • Connectez-vous à votre serveur en tant que root.
  • Mettez à jour votre système avec la commande yum update
  • Installez cPanel avec la commande yum install cpanel
  • Une fois l’installation terminée, vous pouvez accéder à cPanel à l’adresse https://your-server-ip:2087

Comment bénéficier des services d’un hébergeur cPanel gratuitement ?

Vous venez de découvrir toutes les étapes vous permettant d’installer un serveur cPanel chez Digital Ocean. C’est clair que les tarifs sont imbattables. Par contre, il est important que vous ne perdiez pas de vue que maintenant que votre serveur cPanel est installé, c’est là que les tâches complexes vous débuter pour vous.

Et oui, DigitalOcean a mis en place un système automatique rendant la configuration d’un serveur cPanel très simple… mais cela ne remet pas en question le rôle et l’utilité d’un Sysadmin (un administrateur système).

Maintenant que votre serveur tourne, il va falloir le sécuriser, configurer votre firewall, créer des users cPanel, gérer les privilèges de ces utilisateurs, configurer SSH, etc… Cela peut s’avérer compliqué, ou pas, selon vos connaissances bien entendu.

Du coup, nous vous invitons à profiter pleinement de vos 100$ de crédits offerts dans un premier temps. Vous faites le test et si finalement vous ne vous sentez pas capable de gérer tout cela par vous-même, nous vous recommandons de tester les services d’EasyHoster qui sont, selon nous, les plus complets et pointus qui existes pour de l’hébergement mutualisé. Ils se chargeront de toutes ces tâches techniques pour vous et vous pourrez dormir sur vos deux oreilles toutes en profitant d’un hébergeur cPanel pas cher.